2013 / Construction d'un nouvel Hôtel de Ville, Château d'Olonne (85)

Concours 2013 - Projet non retenu, classé 2ème
Maître d’ouvrage : Mairie du Château d'Olonne
Architecte mandataire : Guinée*Potin Architectes
Architecte associé : Detroit Architectes
Paysagiste : Guillaume Sevin Paysagistes
BET : ISATEG + ITAC
Surface : 1600 m² SU
Coût travaux H.T. : 3 M €

Ce qui étonne d’emblée le visiteur en parcourant le site, c’est d’une part sa position stratégique, en entrée de ville, avec son cadre urbain et ses commerces, et d’autre part son caractère « bucolique » à proximité du ruisseau Le Tanchet.

Notre intervention choisit d'inventer une transition volumétrique compacte au sein de ce contexte, mettant ainsi en avant l’image de ce nouvel Hôtel de Ville, par une volumétrie clairement identifiable et unitaire au regard des constructions environnantes.

La forme prismatique développée dans le projet offre aux regards extérieurs 4 façades ‘nobles’ sans qu’aucune d’entre elles ne soient privilégiées par rapport à une autre : suppression de la notion d’avant et d’arrière.

L'Hôtel de Ville se pare uniformément de blanc, avec des nuances mates et brillantes. Blanc comme la signification première du nom de Vendée, issu du nom d'une rivière, dont la forme originelle devait être Vindeda signifiant « blanc », voire « heureux ».

De fait, le projet affiche un épiderme en briques blanches dessinant un motif géométrique, en écho aux architectures de prestige balnéaires éclectiques avec des décorations en briques émaillées vernissées et en colombages peints.

L’environnement végétal existant est conservé, et complété par un « parvis-paysage », formant l’écrin et l’entrée principale de l’équipement.